Little Urban : une très belle maison d’édition jeunesse haute en couleur…

Pour ce nouveau « chut, les enfants lisent » je vais vous parler d’une maison d’édition que je viens de découvrir : Little Urban ! Vous connaissez ?
Moi… Je ne connaissais pas, mais lorsque j’ai reçu ces trois très beaux ouvrages chez moi, j’ai cherché à en savoir plus… Little Urban est une jeune maison d’édition qui fêtera ses 3 ans cet automne, je vous conseille d’aller faire un tour sur leur site qui est une mine d' »idées livres » (bon, c’est un peu bizarre de dire ça comme ça mais vous voyez ?…) et en plus les petits futés de Little Urban ont eu l’idée de mettre plein d’ateliers créatifs téléchergeables gratuitement ! Je suis sûre que je vous ai convaincus 😉
Allez, je vous fait découvrir un peu mieux les trois nouveautés de la rentrée :

***

  • Grand Chat Petit Chat

Je ne peux pas nier ma passion pour les chats petits et grands… Et je crois bien que Silvia Borando doit partager avec moi cette passion pour ces minis félins car elle a déjà sorti Chats noirs et blancs ou encore Le livre chat.
L’histoire de ce petit chat qui un beau jour a besoin d’un chat plus grand que lui est très touchante, pleine d’empathie et de bienveillance ! Il ne m’en fallait pas plus pour que j’aie envie d’utiliser ce très bel ouvrage en atelier Bambini Signeurs ! Et effectivement, j’ai beaucoup aimé traduire ce livre en LSF.

Depuis quelques jours, en plus du livre en librairie, vous pouvez également télécharger une application sur votre tablette : l’application Grand Chat Petit Chat pour apprendre à s’aider entre petits et grands. Je ne suis habituellement pas fan des écrans mais qu’un livre entre dans l’écran, là ça me plait ! Je trouve que les livres ont raison d’aller envahir un peu les tablettes et les ordis 😉

Et hop ! D’un GRAND bond, il grimpa sur le tronc.
Et hop ! hop ! D’un autre GRAND bond, il s’agrippa aux branches.
À sa GRANDE surprise, Petit Chat arriva tout en haut de l’arbre, et oublia aussitôt le petit lézard.
Car tout là-haut, il découvrit une GRANDE et belle vue.
Il s’amusa à des jeux GRANDEUR nature entre les feuilles…
et il se lança dans une GRANDE conversation avec une chenille. 
Mais à la nuit tombée, (…)

***

  • Les Petits Marsus

Benjamin Chaud est un auteur-illustrateur dont je connais surtout le travail d’illustration… que j’adore ! Ben oui, je fonds devant son adorable héros : Pomelo !
Et puis mes bambini connaissaient déjà l’univers de Benjamin Chaud grâce à petit ours et son papa : Poupoupidours, Coquillages et petit ours, Une chanson d’ours… sont dans notre bibliothèque. Donc lorsque nous avons reçu Les Petits Marsus et la grande ville, ma cadette s’est immédiatement écrié : « mais je suis fan de ce dessinateur !! »
Effectivement ce qui me fascine dans les dessins de cet auteur, c’est le fouillis 😛 Oui, c’est vrai, c’est fouillis, entassé, débordant… J’ADORE !!  Regardez plutôt :

Les Petits Marsus et la grande ville est le troisième épisode d’une série où trois petits marsupilamis vivent des aventures, dans ce troisième volet, ils visitent une ville pleine de gratte-ciel, ils se perdent dans un musée. Il y a l’histoire bien sûr, mais il y a surtout ce que le texte ne dit pas. Les dessins sont si riches qu’on peut prendre du temps avec son enfants pour les décortiquer et être surpris même après plusieurs lectures… 

Le petit garçon ramasse les objets que les gens ont jetés
car ils ne les veulent plus. Il leur explique que nous jetons tous de
véritables trésors sans réfléchir : avec un peu d’imagination,
on peut transformer ces objets en machines fantastiques.
Comme il a l’air gentil,
les Petits Marsus décident de l’aider. 

Assez vite, les Petits Marsus deviennent très forts à la chasse aux trésors.
Il suffit de bien regarder ce qu’il y a juste sous notre nez et
de faire attention à tout ce qui se passe autour de nous. 

***

  • Du balai

J’étais très curieuse et impatiente de lire avec mon petit bonhomme ce livre qui est présenté par l’émission « La maison des Maternelles » comme un livre qui permet à notre enfant d’apprendre à contrôler ses émotions… Quand on a chez soi un petit de 5 ans qui ne gère pas sa colère et qui préfère transformer sa tristesse en rage car pleurer lui fait trop peur (oui, oui, y’a du boulot !!), j’aime autant vous dire que j’attendais ce livre avec la plus grande impatience !
Dans Du balais ! Oscar se laisse envahir par sa colère et celle-ci prend tellement de place qu’elle en vient à envahir la ville entière… Mais Oscar s’en sort ! Alors s’il réussit, pourquoi mon Abelino ne réussirait pas ?
Le texte de Louise Greig a redonné confiance à mon petit garçon, il m’en parle très souvent et se compare à Oscar… « Moi, aussi je vais laisser le vent souffler et laisser partir ma colère… »
Et puis, j’ai été séduite par les dessins de Julia Sardà, la symbolisation de la colère par des feuilles mortes… C’est poétique, simple et magnifique.

C’est vraiment un livre que je recommande +++++++ d’ailleurs j’en ai déjà parlé à deux amies psychologues pour enfants, je trouve cet ouvrage vraiment interessant pour ouvrir la discussion avec un enfant.

Évidemment, si Oscar avait un peu levé les yeux,
il aurait remarqué LA BEAUTÉ DU MONDE qui l’entoure
et qui redonne le sourire.

Mais il refusait de lever les yeux.
Regarder le sol, c’était plus intéressant.
C’est du moins ce que lui suggérait sa mauvaise humeur.

C’était comme si le monde entier était contre lui.
Ce sentiment d’injustice renforçait sa détermination.
Et il s’emportait encore et encore plus fort. 

 

 

Grand Chat Petit Chat
Silvia Borando
Éditeur : Little Urban
14,50€

Les Petits Marsus et la grande ville
Benjamin Chaud
Éditeur : Little Urban
13,50€

Du balai
Louise Greig
Julia Sardà
Éditeur : Little Urban
14,50€

C’est par ici, pour retrouver d’autres chut, les enfants lisent

5 réflexions sur “Little Urban : une très belle maison d’édition jeunesse haute en couleur…”

  1. Pingback : Aldebert raconte [Chut, les enfants lisent] - Devine Qui Vient Bloguer? | Devine Qui Vient Bloguer?

  2. Je suis tombée en amour de « du balai » juste en lisant votre avis ! Je crois que je vais me le procurer et le lire et relire et rerelire à la petite fille (en fait, aux deux enfants) que je garde – on est en plein dedans en ce moment et malgré les diplômes de la petite enfance et mes lectures personnelles sur le sujet, j’ai beaucoup de mal à gérer la situation (qui dure !) Alors, je vais teste ce livre !!

Laisser un commentaire