Le Bugey… si près et si dépaysant !

Vous savez que j’aime chercher le positif dans chaque situation… Bon, j’avoue que ce n’est pas toujours simple et, je dois dire que la passionnée de voyages que je suis a pas mal souffert de cette sensation d’enfermement dûe au confinement…

Mais, ce que je tire de vraiment positif de cette crise sanitaire, au niveau de nos envies de voyages et de découvertes, c’est que je me suis concentrée sur les destinations potentielles proches de chez moi. Moi qui regarde toujours loin, voire très loin, de chez moi c’était une contrainte positive !

***

Comme nombre d’entre vous, suite au confinement nous recherchions la nature !!

Nous connaissons déjà très très bien l’ouest de notre région (la Bourboule et le Puy de Dôme en général est ma région de cœur), alors c’était l’occasion de découvrir l’est 😉

Et en ligne droite à l’est de Lyon… vous avez l’Ain et plus précisément le Bugey !

Nous voilà donc partis à la découverte du Bugey et vous allez voir qu’il y a de quoi faire 😉

 

  • Les activités nautiques :

Nous avons eu l’immense chance de tester deux activités nautiques mais bien sûr il y en a plein d’autres à découvrir : rafting, kayak, pédalo, paddle et j’en passe !

De notre côté, nous nous sommes « partagés » en deux : on a fait un groupe de filles qui est allé tester le canyoning et un groupe de mecs (bon ils étaient deux mais c’est quand même un mini groupe…) qui est allé tester le catamaran !

> Le canyoning avec Taupe Canyon

Mes bambine avaient envie de faire du canyoning depuis longtemps… j’avoue que moi, j’étais un peu moins à l’aise 😛

C’est une activité que l’on peut découvrir dès l’âge de 10 ans, il faut néanmoins être assez sportif et à l’aise dans l’eau… comment dire, je crois que mes puces n’avaient aucune contre-indication 😉

C’est une activité que j’ai trouvé très familiale, bien plus que je ne l’imaginais. En effet, c’est une activité qui nous pousse un peu dans nos retranchements (des sauts de plusieurs mètres, des « toboggans » qui tombent à la verticale dans des trous d’eau, des « boyaux » étroits où on se faufile) donc à chaque étape un peu plus difficile, je retrouvais mes filles et il y avait une connivence très forte entre nous.

Je suis également obligée de vous parler de Franck, de Taupe Canyon, qui a été ADORABLE. Il est hyper rassurant avec les mamans inquiètes 😉 , c’est un vrai passionné, mes bambine l’écoutaient avec émerveillement ! Il propose également des sorties spéléo que j’ai très envie de tester une prochaine fois 😉

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous voulez nous voir en action, je vous ai préparé une vidéo Youtube 😛

> Le catamaran

Pendant ce temps Abel était avec papa Sandro au Nauticlub de Serrières-de-Briord. Au programme du canoé ou du kayak, Abel devait choisir sur place et sur pièce. Puis je reçois un message de Sandro :

« Nous avons été accueillis merveilleusement par Marc, hyper sympa. Comme il y a beaucoup de vent sur le plan d’eau, il nous a proposé de faire de la voile. Abel et moi on va naviguer sur un catamaran, c’est génial ! ».

Quinze minutes plus tard :

« On va naviguer tous les deux, Abel et moi, tous seuls. Marc va nous accompagner au milieu du lac, nous expliquer les bases pour manœuvrer le catamaran puis il nous surveillera depuis le rivage ».

Sandro me dit que Marc était un super prof, très pédagogue. Les instructions sont bien passées. Abel et Sandro se sont alternés à la voile et à la barre du catamaran, pas de chute dans le lac bien que les premières manœuvres pour les virages avec le vent n’aient pas été simples.

Passée la première appréhension ils sont restés presque deux heures à foncer et sillonner le plan d’eau de long en large. Abel ne voulait plus rentrer. Ils s’inventaient des courses imaginaires avec les planches à voiles et les autres catamarans sur le lac.

On reviendra certainement rendre visite à Marc pour de nouvelles aventures et pour continuer l’apprentissage de la voile.

 

  • Les découvertes culinaires :

Bon… parlons peu, parlons bien : pour moi, la découverte d’un territoire passe par la découverte de ce que ses habitants mangent !! Étant lyonnaise, je ne pensais pas être surprise quant à ce que j’allais manger ce we-là… et pourtant ! Il y a effectivement de nombreuses spécialités que je n’imaginais pas.

Nous avons commencé notre voyage culinaire avec un délicieux repas au restaurant Roland. Nous nous sommes régalés de truites aux amandes et de friture de poissons, accompagnés évidemment d’une cuvée de Bugey et en dessert : baba au rhum, tiramisù

Nous avons également visité la fruitière d’Ordonnaz, Coralie, la gérante, nous a fait gouter des tas de fromages… Je suis une malade de fromages !! Je fais régulièrement des repas 100% fromage, eh bien malgré ma passion fromagesque j’ai découvert des spécimens locaux que je ne connaissais pas et que j’ai adoré : un fromage de chèvre d’Arandas, la tomme du Bugey d’Indrieux (médaillée d’or) et mon chouchou le bleu d’Indrieux qui est également médaillé d’or (concours mondial – cheese Award) ! Non mais franchement vous pouvez venir visiter le Bugey juste pour ses fromages… ben quoi 😛

Allez… si je parle fromage, je dois parler pinard !!
Bon, là je maitrise !! Ma grand-mère paternelle était d’une famille de vignerons de Savoie, j’ai une très bonne amie du Beaujolais qui nous a fait visiter ses vignes et sa propriété il y a quelques semaines, mon homme est né au milieu des vignes du Prosecco… Comment voulez-vous que je n’aime pas le vin ? 😉
Je l’ai avoué à Claire, du domaine Trichon, je ne connaissais pas les vins du Bugey. Non seulement la visite de son exploitation était PASSIONNANTE (si vous y allez, je vous conseille vraiment de demander à Claire de vous faire visiter avant d’acheter vos cartons de vins 😉 ).
Mes deux coups de coeur : leur vin blanc pétillant extra sec qui est divin et leur mondeuse (rouge), qui est plus légère que celle de ma famille mais qui m’a vraiment convaincue !!

Le dimanche midi, nous avons pique-niqué en haut d’une piste de parapente… impressionnant !! Et nous nous sommes donc régalés de produits locaux : fromages, saucissons et des yaourts (à la framboise, à la myrtille, aux mures…) à tomber de la laiterie la Côtière !!

 

  • Les découvertes culturelles :

Comme vous le constatez notre we était déjà bien bien chargé (n’est-ce pas Marilou et Thomas 😉 ) donc nous n’avons pas eu le temps de visiter les villes superbes du Bugey, comme Pérouges ou Ambronay.
Mais nous connaissons déjà très bien ces deux villes très riche culturellement donc on peut vous les conseiller chaudement !
Il y a quelques années, Pérouges était notre balade dominicale « classique » lorsque la famille de Sandro venait nous voir d’Italie. Et Ambronay… c’est également mon mec qui me l’a fait découvrir car il a fait son mémoire de fin d’études sur la musique baroque et Ambronay propose un des plus grand festivals de musique baroque d’Europe… Nous y sommes beaucoup allés tous les deux lorsque nous étions un jeune couple (il y 20 ans 😛 ) et aujourd’hui Sandro y va avec notre cadette, notre petite joueuse de luth…

Ce we, nous avons tout de même pris le temps de découvrir le musée paléoécologique de Cerin. C’est un petit musée mais si vous voulez faire un voyage dans le temps lors de votre séjour dans le Bugey, c’est le lieu qu’il vous faut 😉

 

  • La nature :

La nature, bien sûr, je vous en ai parlé indirectement en vous parlant des nombreux sports nautiques possibles dans le coin… mais je voulais aussi vous dire que vous pouvez simplement venir vous allonger dans l’herbe ou partir pour une randonnée de 4 ou 5 heures ou encore vous émerveiller de la couleur de certains lacs… Dans le Bugey : la nature est belle et multiple. Vous pouvez trouver de nombreuses balades magnifiques en suivant ce lien 😉

Jugez plutôt…

 

  • Les logements :

Évidemment, nous n’en avons testé qu’un mais alors… pas n’importe lequel !!!!!! Nous avons tous les cinq été emballés par le Relais Ville Vieille tenu par Marie et Fabrice, deux belges venus s’installer ici il y a quelques années avec leurs deux filles et leur Patou.

La gentillesse incarnée ! Ils nous ont accueillis les bras ouverts (et les mains pleines de bières 😉 ), leur gite est vraiment magnifique, les chambres sont belles et spacieuses et… il y a même un spa !!

Les chambres et le salon sont vraiment décorés avec énormément de gout (en tout cas à notre gout 😉 ) jugez plutôt (je vous ai fait un petit room tour comme une vraie influenceuse à retrouver dans la vidéo Youtube 😉 )

Et l’extérieur !!!!!

Pour finir sur le Relais Ville Vieille, comme je sais que vous êtes nombreux à être, comme moi, très attachés au p’tit déjà’ 😉 Marie vous installe un petit déjeuner délicieux et copieux dans la cour… Juste : parfait !

Je vous avais prévenu… Vous pouvez tout de suite réserver vos prochaines vacances 😉 Nous n’y sommes restés qu’une nuit mais c’était un peu court, je vous conseille plutôt d’y aller sur un we prolongé ou carrément sur des vacances si ça vous tente : aucun doute qu’il y a assez de choses à faire pour ne pas s’ennuyer une minute (oui, je sais, il parait que c’est bien l’ennui mais bon… pas pour moi 😛 )

Pour retrouver toutes les infos sur le Bugey, c’est bien sûr ici !

***

Nous avons passé un fabuleux we dans le Bugey :
un IMMENSE MERCI à Franck, Marc, Virginie, Damien, Marie, Fabrice, Claire, Coralie et bien sûr à Marilou et Thomas !

Et vous alors, où passez-vous vos vacances ? Loin, ou à côté de chez vous ? 

Si mon article t’a plu, n’hésite pas à le commenter
et/ou le partager pour faire vivre le blog…
Grazie mille a tutti !!

 

4 réflexions sur “Le Bugey… si près et si dépaysant !”

  1. Merci pour la découverte car la seule chose que je connais de Bugey c’est la centrale EDF 😅 mais je vois qu’il y a plein de choses sympas à y faire 👍

Laisser un commentaire