Anne de Green Gables

J’ai la joie aujourd’hui de vous présenter un vrai petit chef d’oeuvre de Lucy Maud Montgomery : ANNE DE GREEN GABLES (Traduit de l’anglais par Hélène Charrier)

L’autrice d’Anne de Green Gables

Lucy Maud MONTGOMERY (1874-1941), l’autrice canadienne la plus lue au monde nous invite dans ce très beau roman à suivre une fillette orpheline dans une aventure pleine de rebondissements.

Anne, une gamine rousse, espiègle et bigrement intelligente, a connu une enfance très malheureuse, et ce roman nous conte sa résilience. Le roman est écrit en 1908, l’action se situe dans l’Ile du Prince Edouard au Canada, et plus précisément dans le village d’Avonlea.

            « Le printemps était une nouvelle fois arrivé à Green Gables. Le beau, le capricieux, le réticent printemps canadien, qui s’obstine d’avril à mai en une succession de journées douces, fraîches, froides, avec ses couchers de soleil roses et ses miracles de renouveau et de croissance. Les érables du Sentier des amoureux n’étaient que bourgeons rouges, et de petites fougères bouclées poussaient autour de la source….. »

La langue est très belle. Lucy Maud Montgomery prend un grand plaisir à la description de son ile, et nous à découvrir cet endroit idyllique.

La nature canadienne omniprésente est décrite avec beaucoup de bonheur, et dans ce paysage la petite sorcière (pour le voisinage, un enfant adopté est très dangereux) va se révéler. Ce n’est pas facile pour elle, nous sommes dans la société corsetée de l’époque victorienne du thé et des bonnes manières où Anne, poil de carotte, fait figure de vilain petit canard. Et le vilain petit canard ne va pas tarder à être le plus beau des cygnes.

Nous sommes au début du XXème siècle et ce roman est encore empreint du romantisme du XIXème. La jeune fille est d’une sensibilité exacerbée, la nature est magnifiée et la lecture ne nous laisse pas indifférents aux passions de cette petite gamine espiègle et finalement si attachante.

Autour d’Anne de Green Gables

J’ai pris du plaisir, en tant qu’adulte, à lire cette émouvante histoire et je suis sûre que mes bambine vont se prendre de passion pour cette héroïne qui a fait l’objet d’une série dont « Anne de GREEN GABLES » est la première sur onze.

Cet ouvrage est accompagné du journal « The Charlottetown Guardian » du mardi 20 juin 1876 offert par l’éditeur, Monsieur Toussaint Louverture.

And last but not least… Anne de Green Gables a été adapté en série pour Netflix et le résultat est vraiment une réussite que je vous conseille de regarder en famille !

***

J’espère vous avoir donné envie de lire ou relire ce fabuleux roman…

Si mon article t’a plu, n’hésite pas à le commenter et/ou le partager pour faire vivre le blog… Grazie mille a tutti !!

6 réflexions sur “Anne de Green Gables”

Répondre à Ng Annuler la réponse.